Mot de la presidente

Mot de la présidente (septembre 2019)

Tout le monde, salariés et bénévoles, est fin prêt pour démarrer cette rentrée. Il ne manque plus que vous ! Nous vous attendons sur tous nos ateliers et accueils destinés aux petits comme aux plus grands, et nous espérons que vous serez nombreux à nous rejoindre.

Si des incertitudes demeurent quant à l’avenir, l’Association Courteline n’a rien perdu de son dynamisme, ni de sa capacité à s’investir dans des projets, l’association reste force de proposition dans bien des domaines. Elle s’appuie en cela sur des salariés qui ont gardé leur motivation et leur créativité malgré une organisation à reconstruire. Elle peut aussi compter sur des bénévoles qui n’ont pas quitté le navire, au contraire, neuf nouveaux administrateurs sont venus renforcer la gouvernance et de nouveaux bénévoles ont consolidé les effectifs pour poursuivre, ou mettre en œuvre, des services, des ateliers, des événements ponctuels. Grâce à eux, à tous nos partenaires, aux usagers qui ont répondu à nos enquêtes, nous avons pu finaliser notre projet centre social. Il a été présenté à nos financeurs au printemps dernier, nous allons le mettre en œuvre dès la rentrée. Je remercie vivement ceux qui ont aidé à son élaboration.

Le paradoxe de la condition humaine, c’est qu’on ne peut devenir soi même que sous l’influence des autres. Cette phrase empruntée à Boris CYRULNIK  trouve un écho dans les orientations de notre projet : toutes les actions visent en premier lieu à la socialisation des personnes,  au développement de liens sociaux sur le territoire. Des rencontres, des échanges, des confrontations d’idées naissent les projets. C’est lorsqu’un projet est partagé par plusieurs personnes que naît le pouvoir d’agir. Il faut pour cela créer des espaces de rencontres et d’échanges, entre parents sur les accueils d’enfant, autour d’activités de loisirs, de façon formelle ou informelle, à l’Accueil Courteline et Accueil Preuilly, entre usagers, avec les bénévoles, avec les salariés…. Faire en sorte que les habitants se réapproprient leur territoire. C’est en tout cas l’un des buts de notre projet conçu comme une arborescence, ancré dans le socle de nos valeurs, avec un soin particulier apporté à la fonction accueil qui est à la base de toutes nos activités foisonnantes.

L’arbre Courteline, tout frais sorti de terre, dispose de quatre années pour s’étoffer et déployer ses branches,  espérons qu’il bénéficiera de vos contributions fertiles pour y parvenir.

La présidente
Pascale MARTY